Logements de l’HAPA

Habitations collectives

La construction de petits collectifs devient préférable au mitage individuel des années 80. Dans un souci environnemental, les P.L.U. encouragent désormais le regroupement autour des villes et des villages. Pour autant, l’habitat collectif doit permettre une individualisation des logements qui le composent dans leurs formes, leurs couleurs ou leurs volumes. Rien de pire qu’une cage à poule sans âme.

Constructions bois 

Totalement en adéquation avec une démarche écologique, le bois confère aux constructions l’ensemble de nos 3 concepts. À condition d’utiliser des essences régionales (les Alpes) ou locales, le bois répond aux critères de confort, d’isolation, de facilité de mise en oeuvre. Si son entretien demande un peu de soin, il reste un matériau naturel noble que nous aimons utiliser.

LE PROJET

L’H.A.P.A. (Hébergement Accueil en Pays d’APT) nous a confié la direction de chantier de « L’Escale » dont la définition du mot est « arrêt momentané dans un port pour se mettre à l’abri du mauvais temps ». C’est ce que cette Association veut être pour ces hommes et ces femmes qu’un parcours difficile a privé d’un toit.

Depuis 1995, les bénévoles qui l’animent ne cessent de poursuivre cette mission, ils travaillent à créer et à renouveler l’élan de solidarité sans lequel elle ne peut répondre aux besoins pressants de ces « voyageurs sans bagages ». Nous vous invitons à visiter leur site et, peut-être, les rejoindre ou les aider.

Le bâtiment en ossature et bardage bois abrite 8 logements de 20m², de plain-pied, équipés d’un ou deux lits, d’une petite cuisine et d’une pièce d’eau, répondant à des critères écologiques et confortables pour recevoir des personnes sans domicile en urgence ou en moyen séjour. À côté, nous avons réalisé une salle de convivialité « le recalièu », construite sur les mêmes principes. Ce lieu donne la possibilité, notamment en période de grands froids (déterminée par les services de la Préfecture) d’offrir un abri aux hébergés.

Pour la réalisation de ce centre, l’H.A.P.A., maître d’ouvrage, a mis en place des financements de type Mécénat d’entreprises tel que Lafarge Sud et les places Saint Gobain, des dons de particuliers et subventions de la région PACA et de l’Etat, et obtenu l’aide de fondations notamment la Fondation des Trois Cyprès sous l’égide de la Fondation de France.